AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Féminin Nombre de messages : 539
Age : 25
Date d'inscription : 04/03/2011

Personnage
Âge du personnage: 26 ans
Métier: Character de Belle
Nationalité: Franco-irlandaise
MessageSujet: Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]   Dim 13 Mar - 22:27

    Petite soirée "coocooning" entre voisines
    &

    * J'y crois pas ! Il se moque de moi ?*

    Colin n'était arrivé que depuis quelques jours et déjà il avait investi les lieux en foutant littéralement le bordel ! C'était certainement son coté "je-m'en-foutiste" qui exaspérait le plus la jeune femme, sa façon de faire comme si rien n'était grave, y compris laisser une tonne de fringues dans un peu partout dans le salon. Rose ne pouvant jamais lui en vouloir bien longtemps, elle profita de son absence pour faire un minimum de ménage. Il était sorti prendre l'air, visiter le quartier. Il aurait bien aimé que sa sœur l'accompagne mais après la journée de boulot éreintante que la jeune femme venait de passer, elle n'avait eu qu'une envie : une bonne douche. Et quand Colin sortait comme ça il pouvait en avoir pour plus d'une heure, et sa douche ne pouvait vraiment pas attendre aussi longtemps. Après avoir assouvi son envie elle avait enfilé le jogging qui lui servait de pyjama et s'était dirigé vers le salon avec la ferme intention de passer une soirée tranquille et relax. C'est en pénétrant dans la pièce-à-vivre qu'elle prit conscience du foutoir qu'avait laissé son jumeau. Rose n'avait rien de maniaque mais sur ce coup-là sa soirée "coocooning" devrait attendre un peu. Elle rangea les vêtements éparpillés dans le sac de voyage de son frère qu'elle déposa sur son lit, qui n'était, bien évidemment, pas fait. Elle tira le rideau afin de ne plus avoir ce désordre apocalyptique sous les yeux et partit s'installer dans le canapé. Une bonne petite soirée devant la télé, que demander de mieux ?

    Elle avait jeté son dévolu sur Ondine, ce superbe film irlandais qui lui rappeler une partie de ces origines, mais il manquait encore quelque chose... Rose se releva et se dirigea dans le coin cuisine, espérant trouver quelques cochonneries à se mettre sous la dent. Elle mit la main sur un paquet de chips qui ferait parfaitement l'affaire et regagna le confort de son canapé. Elle allongea ses jambes sur la table basse et lança son film avec délectation. Le son seul de la télévision prenait possession de l'appartement, troublé parfois par les mains de la jeune femme qui fouillait dans son paquet de chips. Rose profitait pleinement de ce petit moment de repos, sachant que dès le retour de son frère tout ceci serait loin. C'était évidemment de sa faute, bavarde comme elle était, dès qu'elle trouvait une oreille attentive elle ne pouvait jamais se taire, ou alors très difficilement. Son petit moment de détente solitaire fut troublé au bout d'une petite vingtaine de minutes. On frappait à la porte. Rose sursauta, comme ramenée à la réalité. Elle se releva prestement, faisant tomber la photo d'elle et son frère qui se trouvait sur la table basse. C'était sa mère qui avait pris cette photo dans leur petite campagne irlandaise quelques jours avant le départ de Rose, il y a déjà 3 ans.

    - J'arrive !

    Rose quitta le cadre-photo des yeux, se disant qu'elle pourrait le ramasser après et se précipita vers la porte d'entrée. Elle ignorait qui pouvait lui rendre visite à presque neuf heures du soir et était impatiente de le savoir. Elle ouvrit donc la porte sans plus attendre et tomba nez-à-nez avec Eliza-Rose, sa voisine de palier avec qui elle s'entendait particulièrement bien. Elle l'accueillit avec un sourire franc et amical.

_________________

En présence réduite pendant tout l'été, au moindre soucis n'hésitez pas à contacter Abigail Matthews.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]   Lun 14 Mar - 18:12



    Eliza-Rose était encore troublée par l'homme avec lequel elle avait jeté un violent dévolu qui ne manquait pas de lui faire mal. Car ce n'est pas sans se rappeler de son ex qui lui a tout enlevé...Tout volé, son assurance, sa confiance en elle...Il est parti avec et Eliza-Rose ne pouvait s'empêcher d'avoir peur, peur que ça recommence, peur de s'engager, peur de tout...Elle était comme farouche, comme figée dans la douleur de ses souvenirs et l'envie de continuer à vivre...Elle cherchait tellement quelqu'un d'autre en se persuadant du contraire. Tout était encore un peu flou et elle préférait garder ça secret pour "traiter" le sujet au moment le plus approprié.
    Elle rentrait d'une journée de boulot à la radio assez éprouvante mais parsemée de fous rire avec son équipe du matin. C'est fou comment une plage horaire peut s'avérer très drôle à certains moments ! Nicolas ressortait toujours ses blagues nulles mais qui sur le moment étaient sujettes à l'hilarité générale. Enfin, malgré ces moments de détente qu'Eliza-Rose appréciait particulièrement, le travail s'était fait aussi même si tout s'était très bien passé. Mais comme tout le monde, le soir, quand elle rentrait, elle était épuisée. Elle rentra à la maison complètement troublée mais tout de même joyeuse et gaillarde, même elle, elle ne savait pas pourquoi elle était dans cette état mais elle avait envie de danser pendant un temps. Elle prit un grand verre d'eau et le bu d'une telle traite que quelques gouttes s'échappèrent sur sa poitrine puis alluma la chaine hifi pour écouter un peu de musique. Tout en dansant derrière le comptoir de la cuisine, elle versa le contenu d'un petit sachet de croquettes pour Delbert et un dôme de gelée au poulet pour Amélia avant de se diriger dans la salle de bain pour se déshabiller et prendre un bain des plus vivifiants.
    Mais la chaleur de l'eau, l'odeur agréable qui s'échappait des bulles qui s'éclatent et la mousse légère faisait fermer les paupières de Lizzie et remonta la fatigue qu'elle avait éprouvé à la sortie du boulot. La musique qu'elle écouta dans ses écouteurs ne suffisait pas à la tenir éveillée, si bien qu'elle resta pendant quelques dizaines de minutes à dormir dans son bain à être bercée par la musique et en même temps troublée par le visage de "l'inconnu" qu'elle avait rencontré à la Tour de la Terreur.
    Puis elle se reveilla en sursaut, surprise de trouver l'eau si froide puis se rinça avant d'attacher ses longs cheveux et de revêtir un pyjama en coton vert émeraude.
    Elle alla dans la cuisine et eût soudain une idée. Pourquoi pas se faire une petite soirée improvisée dans l'appartement de Rose. Bon d'accord, ça n'avait rien de sympathique à s'incruster comme ça mais Lizzie avait de quoi se faire pardonner. Pourquoi pas mijoter un superbe fondant au chocolat sortant tout chaud du four et le donner en guise d'excuses ? C'était presque machiavélique mais un sourire non dissimulé éclaira le visage d'Eliza-Rose quand elle commença à s'atteler à la tâche.
    Elle cassa des oeufs et fît fondre deux tablettes de chocolat au lait de ménagère tandis qu'elle suivait à la lettre la recette de son enfance sous les yeux gourmands de Delbert et d'Amélia qui était assis à coté d'elle, collés l'un à l'autre ne cessant de regarder leur maîtresse déguster le bord dégoulinant du saladier. Elle se retourna et fit face aux deux gourmands avec exaspération :
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Non mais c'est pas possible ! Bande d'incorrigibles ! Je vous ai dis, le chocolat c'est pas pour vous OK ?
    Elle leur fit une caresse qui ne semblait pas contenter les deux animaux et mit le plat dans le four. Elle ne manqua pas de combler la déception des bêtes avec des restes de poulet de la veille qui calma parfaitement leur estomac. Pendant ce temps, Eliza-Rose épousseta un peu la maison en dansant et en chantant avec le balais, toujours avec la musique de la chaine hifi. Elle passa ensuite un coup d'aspirateur dans l'appartement et rangea les quelques affaires qui trainaient dans sa chambre, maniaque Eliza ? Un peu....Bon d'accord beaucoup ! Mais sa soif du rangement s'avérait être pour son bien, elle le savait et le caractère minutieux et perfectionniste d'Eliza-Rose coïncidait parfaitement avec cette obstination de faire un léger ménage tous les soirs. Au moins, elle se sentait bien et n'avait rien à faire pratiquement le week-end...Si, peut-être brosser les poils de Delbert ou laver la jaguar en été mais à cela, rien d'exceptionnel.
    Le gâteau était prêt, ainsi que l'annonçait le four qui cliquetait d'une petite sonnerie répétitive et l'odeur fumante et agréable du chocolat cuit embaumait délicatement l'appartement. Delbert se lécha même une babine pendant son sommeil ce qui fit sourire Eliza-Rose qui mit un gant de cuisine et sortit le plat du four. Elle chaussa ses chaussons et attrapa un oreiller avant de sortir de l'appartement et sonner à l'appartement de Rose. Cette dernière lui ouvrit et Eliza-Rose lui fit un clin d'oeil en souriant avec plaisir.
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Coucou voisine ! Regardes ce que j'ai apporté ! Oh...Toi aussi tu te fais une petite soirée détente tranquille, je peux me joindre à toi ?
    Elle fixa Rose d'un petit sourire espiègle, un peu sans-gênes mais Rose et elle s'aimaient bien et puis ça faisait longtemps qu'elles ne s'étaient pas faites une petite soirée en tête-à-tête.


Dernière édition par Eliza-Rose Hawkins le Mar 15 Mar - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Féminin Nombre de messages : 539
Age : 25
Date d'inscription : 04/03/2011

Personnage
Âge du personnage: 26 ans
Métier: Character de Belle
Nationalité: Franco-irlandaise
MessageSujet: Re: Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]   Lun 14 Mar - 22:09

    Eliza-Rose se tenait donc sur le seuil de la porte. Rose en était enchantée, elles s'entendaient tellement bien toutes les deux. La jeune femme avait été la première à l'accueillir lorsqu'elle avait aménagée ici, quelques semaines plus tôt et elles s'étaient très vite trouvé des traits communs, en dehors de leur prénom. Rose avait d'ailleurs trouvé amusant de découvrir une autre "Rosie" dans le coin, même si le prénom de sa voisine était bien plus original que le sien. Ces deux rêveuses aimaient beaucoup passer du temps ensemble et discuter de tout et de rien, mais c'était devenu plus rares ces derniers temps et ça manquait un peu à la jeune femme. La petite visite surprise d'Eliza-Rose tombait donc à pic !

    - Coucou voisine ! Regardes ce que j'ai apporté ! Oh...Toi aussi tu te fais une petite soirée détente tranquille, je peux me joindre à toi ?

    Elle venait de lui apporter un magnifique gâteau au chocolat. L'odeur qu'il dégageait lui donnait déjà l'eau à la bouche, ça avait l'air tellement délicieux ! Rose était d'un naturel un peu gourmand, mais ne passait pas trop de temps dans la cuisine, le temps nécessaire pour préparer des plats mangeables et consistants. D'où le paquet de chips pendant les coups de fringale. Mais il fallait bien avouer que ce fondant au chocolat était bien plus appétissant. Rose offrit son plus beau sourire à sa voisine et ouvrit sa porte en grand. Comment résister à une soirée bavardage devant un merveilleux dessert ? Ondine ne faisait pas le poids, c'est certain !

    - Entre et fais comme chez toi ! Je ne vais quand même pas te laisser à la porte avec un tel cadeau ?

    Rose lança un sourire complice à son amie et l'invita à entrer. En se retournant elle aperçut avec effroi qu'elle avait oublié un pull de son frère qui traînait sur le canapé. Ça faisait limite négligé son affaire mais elle préféra faire comme si de rien n'était. Elle préférait qu'Eliza-Rose pose les yeux sur un pauvre petit pull abandonné plutôt que sur le foutoir que dissimulait le rideau du fond. Elle se jeta ensuite sur la télécommande de la télé et arrêta son film puis se saisit de la télécommande de sa chaîne-hifi et lança le CD qui se trouvait à l'intérieur. Elle n'aimait pas laisser tourner un film sans y prêter attention, c'était presque un sacrilège pour elle ! Même s'il s'agissait d'un navet elle était toujours tenté de poser les yeux dessus, c'était plus fort qu'elle. Mais elle détestait tout autant discuter dans le silence le plus complet, la chaîne stéréo lui semblait donc un bon compromis.

    - Allez, laisse-moi ça tu veux, je vais me charger de le découper.

    Elle prit le délicieux dessert des bras d'Eliza-Rose et se dirigea vers la cuisine, se saisissant au passage de son pauvre paquet de chips qui traînait sur la table. Après l'avoir mis à la poubelle, elle fouilla dans ses tiroirs à la recherche d'un couteau et entreprit alors de partager le gâteau. Dès qu'elle le découpa, l'odeur se fit plus intense et le fondant laissait sur la lame du couteau une onctueuse crème chocolatée. Ça avait l'air tout simplement divin ! Tout en continuant son ouvrage, Rose invita sa voisine à s'installer sur le canapé. Elle ne tarda pas à la rejoindre avec le plat, un sourire aux lèvres. La soirée s'annonçait très bien.

    - Allez qu'on goûte à ce délicieux gâteau pendant qu'on est encore seules. Alors qu'est ce que tu nous racontes de beau ? Ça fait un petit moment qu'on ne s'est pas croisées, au boulot ça va toujours ?

    Bavarde et curieuse, deux grands défauts dont Rose avait du mal à se débarrasser. Ils étaient tous les deux très caractéristiques de sa joie de vivre constante. En attendant la réponse de son amie, elle se saisit d'une part de gâteau et croqua dedans. Elle laissa fondre le morceau dans sa bouche, laissant échapper tout le goût du chocolat. C'était réellement divin.

_________________

En présence réduite pendant tout l'été, au moindre soucis n'hésitez pas à contacter Abigail Matthews.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]   Mar 15 Mar - 22:17



    Eliza-Rose Hawkins avait emménagé, il y a deux ans déjà et connaissait donc l'immeuble par coeur. A défaut de trouver des gens à qui elle a pu parler, elle restait cloitrée chez elle, timide et réservée mais aussi victime de sa popularité que la radio lui laissait. Même sa pendaison de crémaillère s'était faite en solitaire, une coupe de champagne à la main, le fin duvet d'Amélia sous les doigts et les mimiques hilarantes de Delbert devant "La Planète au Trésor" qu'elle s'était mis dans le lecteur DVD. C'était une bonne soirée malgré tout, ses parents l'avaient appelée, ils étaient en vacances dans le Sud de la France et ils étaient restés une bonne heure au téléphone à se congratuler, à se dire qu'ils s'aimaient et que pour tout l'or du monde, Eliza-Rose était soutenue et ce nouveau tournant dans sa vie rendait les parents Hawkins encore plus fiers que jamais...Eliza-Rose avait tout fait pour les rendre heureux comme ils l'auraient été avec Anna-Sarah, sa défunte soeur...A y repenser, cela faisait toujours remonter des larmes...Elle aurait tant voulu connaître ce qui aurait dû être sa petite soeur. Même si le deuil était fait, l'image planante, presque fantomatique de sa "petite" soeur l'accompagnant d'éclats de rire dans son appartement alors qu'elles fêtaient toutes les deux la pendaison de crémaillère avait hanté l'esprit d'Eliza durant la soirée...La solitude la marquait mais elle se rendit vite compte qu'après ce qu'elle a vécu, qu'après avoir rencontré cet imbécile d'ex petit ami et tout ces sois-disants amis qu'il vallait mieux être seule que mal accompagnée...
    Mais l'arrivée de Rose Evans changea un peu tout ça. Soucieuse des convenances, Lizzie n'avait pas manqué de venir la voir pour lui souhaiter la bienvenue et c'est ainsi qu'elles se lièrent d'amitié. Eliza-Rose aimait beaucoup le côté espiègle et bavarde de Rose, ce côté qui pouvait vaincre, rien qu'un instant, les entraves de sa timidité.
    Rose était bien plus qu'une amie au fond, elle était non pas moins sa voisine mais elle était une véritable confidente, une véritable alliée qui était toujours là pour elle comme elle l'était pour elle aussi. Et elles habitent toutes les deux presque à côté ! Si c'est pas de la chance !
    Elle pénétra donc dans l'appartement, jetant quelques regards par-ci, par-là avec un grand sourire, toujours ébahie par la beauté de l'appartement et ne pût s'empêcher de rire en voyant Rose s'affairer à ranger un pull qui lui rappelait très vaguement quelque chose mais qui sur le coup amusa grandement Eliza. Elle en leva les yeux au ciel tout en prenant un ton ironique pendant que Rose lui prenait le fondant au chocolat des mains.
    ~Eliza-Rose Hawkins~: Je dérange peut-être ?
    Elle ricana avec candeur et malice tout en s'installant sur le canapé pendant que Rose découpa le gâteau. Mais le "pendant qu'on est encore seules" fît froncer et hausser les sourcils d'Eliza qui sourit quand même, complice.
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Oh et qui est-ce ? Un mystérieux inconnu ? Dit-t-elle en riant et en prenant une petite voix comme si elle craignait d'être entendue.
    Puis elle répondit aux politesses de Rose, c'était vrai, ça faisait horriblement longtemps et elle s'aperçut combien ça l'avait manquée d'être auprès d'elle.
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Je vais bien, très bien même, mais je suis épuisée, on mets un peu les bouchées doubles à la Radio en ce moment, c'est assez dur mais je m'accroche...Même si cette peste de Vanessa a encore trouvé des choses à redire sur mon direct de samedi où elle a encore trouvé le moyen de vouloir me piéger...Je dois t'ennuyer avec ces histoires...-elle rit de bon coeur- Et toi ma belle, dis moi comment ça va !
    Elle agrippait son oreiller, les yeux curieux et malicieux, se sentant soudainement très très légère. Était-ce normal ?
Revenir en haut Aller en bas

Féminin Nombre de messages : 539
Age : 25
Date d'inscription : 04/03/2011

Personnage
Âge du personnage: 26 ans
Métier: Character de Belle
Nationalité: Franco-irlandaise
MessageSujet: Re: Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]   Jeu 17 Mar - 23:05

    Rose en aurait presque oublié son invitée surprise devant une telle merveille. Eliza-Rose était un véritable cordon-bleu ça ne faisait aucun doute ! Rose se débrouillait plutôt bien, mais elle n'avait jamais été passionnée par la cuisine. Jamais elle ne trouvait le temps pour cuisiner un dessert comme celui-là, et de toutes façons elle l'aurait certainement raté. C'était bien beau d'avoir tout l'électroménager que la Terre pouvait offrir, encore fallait-il savoir s'en servir ! Elle préférait rester dans le basique, dans l'inratable. Gourmande comme elle était, elle préférait être sûre de son coup. Ses desserts restaient donc généralement très simples et beaucoup moins appétissant que celui qu'elle était en train de savourer. Le commentaire de Rose sur leur petite soirée fille avait eu son petit effet sur son amie. Eliza se montra soudain très curieuse à l'idée de pouvoir croiser un "mystérieux inconnu" dans cet appartement. Rose faillit avaler son fondant de travers à cette idée ! Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait invité d'hommes chez elle. Elle se souvenait d'ailleurs parfaitement la première fois que cela lui été arrivé. Elle habitait alors à Dublin en collocation avec son fameux "mystérieux inconnu" qui, en découvrant l'adorable Tim O'Neill sur son sofa, avait bien failli lui refaire le portrait. Le pauvre garçon était selon les appréciations de Colin, beaucoup trop prétentieux pour sa sœur. Rose n'avait plus jamais retenté l'expérience en Irlande et même depuis qu'elle vivait seule (ou presque) à Paris, les hommes ne jouaient pas un rôle très important dans sa vie. Elle avait tendance à les considérer en simples amis, rien de plus, elle avait le temps pour ces choses là.

    - Un mystérieux inconnu ? Oh, non. Non, non, non.

    Elle poussa un petit rire discret et regarda Eliza-Rose avec amusement. Puis elle écouta son amie avec intérêt. Rose adorait bavarder, mais écouter les gens était tout aussi important pour elle. Eliza-Rose lui raconta ses petites journées de boulot à la radio et Rose l'écoutait avec attention, ça devait être un métier vraiment très sympa, même si cette Vanessa avait l'air beaucoup moins charmante que les collègues que Rose côtoyait à Disneyland. Eliza-Rose s'arrêta alors dans son récit, s'inquiétant de déranger son amie, ce qui n'était évidemment pas le cas. Rose était tellement curieuse et aimait tellement les gens qu'elle ne se lassait jamais de les écouter parler, en fait même quand le sujet était inintéressant elle restait toujours à écouter bien sagement, se disant toujours que son coté pipelette reprendrait le dessus bien assez vite. Ce qui n'allait pas tarder à arriver devant l'insistance de sa voisine à vouloir connaître à son tour les récents évènements de la vie de Rose.

    - Et ben moi ça va très bien écoute ! Les beaux jours reviennent, c'est super agréable pour bosser, surtout qu'en ce moment c'est plutôt calme, donc on profite. Ça me permet justement de pouvoir profiter de mon frère, Colin, qui vient d'arriver de Dublin. Je ne sais pas si tu l'as déjà rencontré...il vient très souvent, mais tu ne l'as peut-être pas encore croisé. C'est vraiment un mec génial, un peu bordélique sur les bord, d'où le pull ! Mais à part ça il est tout simplement génial. Il faudra que je te le présente !

    Rose balaya la salle du regard en riant à l'idée qu'une fille aussi maniaque que Lizzie et un homme aussi désordonné que son jumeau puisse un jour se rencontrer.

_________________

En présence réduite pendant tout l'été, au moindre soucis n'hésitez pas à contacter Abigail Matthews.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]   Ven 18 Mar - 21:55



    Eliza-Rose sourît, amusée par le comique de la scène en voyant son amie manger son gâteau avec envie. Cela lui fit plaisir car Lizzie n'avait pas un don particulier pour la cuisine mais le peu qu'elle savait faire, elle savait bien le faire et sa mère, véritable cordon bleu, en était un peu pour quelque chose. Dés qu'elle fût en âge de cuisiner, elle lui avait appris quelques rudiments...Probablement pour la préparer à être une bonne maitresse de maison, pathétique mais utile. Liv-Martha tenait absolument à ce que sa fille soit parfaite, intelligente, jolie et bonne ménagère pour qu'elle soit heureuse et qu'elle trouve un homme qui saura l'apprécier ainsi. Si elle avait réussit en partie son travail, Eliza-Rose ne pouvait supporter l'idée d'être ancrée dans un cliché qui selon elle était ridicule !
    Cela faisait tellement du bien d'être avec Rose, elle se rendit compte aussi à quel point ça pouvait la détendre d'être avec elle. Elle ria de la mine de Rose qui semblait déguster le fondant avec délice.
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Et bah dis-donc, ça à l'air de te plaire !
    Elle sourit avec amour avant de prendre une part et d'exquisser une mine déçue tout en riant.
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Ah oui, il est pas si mauvais...mais j'ai oublié les noix de pécans ! Zut...Bon c'est pas grave, on va pas tergiverser non plus trois heures sur un gâteau, maman je penses à toi !
    Et elle mima une prière avec ses mains tout en riant avant de serrer d'avantage le coussin contre elle, pensant furtivement à sa mère qui lui manquait de plus en plus. Entres elles c'est la véritable osmose ! Mi-meilleures amies, mi mère-fille. Avec son père, c'était presque la même chose...ce qui lui manquait c'est une relation avec Anna-Sarah, mais ça, elle ne l'obtiendra jamais. Elle chassa cette pensée et se concentra sur ce que dit Rose par rapport à "l'inconnu" en question, étant très curieuse, Lizzie voulait tout savoir. Et ce fût presque un choc de savoir que ce n'était pas un possible petit ami qui occupait les lieux mais le frère de Rose.
    Eliza-Rose écarquilla puis papillonna les yeux en souriant et ce qui la surprit le plus c'est que son frère porte le même nom que l'homme qu'elle a rencontré à Disneyland mais sur le coup elle n'a pas pensé à faire le rapprochement avec le nom de famille de Rose et quand bien même ce serait le cas, il pourrait y en avoir des centaines en Europe des Colin Evans. Enfin bon, sous l'air perdu de Lizzie et troublée tout de même par la coïncidence, elle décida de ne pas y prêter attention et de se contenter de dire :
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Le hasard fait bien les choses !
    Mais cela faisait plaisir que Rose ne soit pas seule chez elle, que ce soit un frère, une soeur ou quelqu'un, ça rassurait Lizzie qui parfois pensait comme une maman poule. Elle se remit à sourire en agitant les mains, reprenant ce grain de folie qui l'anime quand elle est heureuse.
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Ca me fait énormément plaisir Rose ! C'est génial et je suis heureuse que ton frère revienne te voir, il a beau venir souvent, je pense que s'il vient ici c'est que vous vous entendez à merveille...J'ignorais que tu avais un frère ! Et pour le côté bordélique, je pense que tu peux passer l'éponge, c'est un mec, c'est normal !
    Elle lui fit un clin d'oeil, conservant son humour d'un petit rire amical et complice.
    ~Eliza-Rose Hawkins~:Au pire tu m'engages en tant que femme de ménage si vraiiiment il est insupportable -elle lui sourit gentiment- je plaisante ma belle, il viens ici combien de temps ? Il travaille dans quoi ?
    La soif de curiosité de Lizzie l'emportait et elle ne se douta pas qu'elle commençait déjà à connaître l'homme qui la hantait depuis quelques temps...
Revenir en haut Aller en bas

Féminin Nombre de messages : 539
Age : 25
Date d'inscription : 04/03/2011

Personnage
Âge du personnage: 26 ans
Métier: Character de Belle
Nationalité: Franco-irlandaise
MessageSujet: Re: Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]   Jeu 26 Mai - 16:49

    En entendant son amie rire de sa gourmandise Rose s'arrêta net, un morceau de gâteau encore dans la bouche, comme un enfant qu'on venait de prendre en faute. Elle avala sa dernière bouchée et adressa à Eliza-Rose sa fameuse petite moue avant d'éclater de rire. Elle avait vraiment tous les défauts qu'on pouvait attribuer aux femmes : gourmande, bavarde, curieuse, elle avait presque honte des fois, mais elle était comme ça et c'était inutile de vouloir la faire changer. Elle avait parfois même le sentiment d'avoir plus de défauts que de qualités, mais ce n'était jamais rien de bien méchant, ce genre de petites manies dont on voudrait bien se débarrasser mais qui font partie intégrante de notre caractère et de notre identité. Eliza remarqua alors qu'elle avait oublié les noix de pécans et préféra en plaisanter en pensant à sa mère. La jeune irlandaise remarqua le trouble furtif qui passa sur le visage de son amie. Ah, les relations mère-fille, une relation compliquée arrivée à l'adolescence, toujours entre prises de bec et grands moments de complicité, mais la place d'une maman était toujours très importante. Rose adorait la sienne, une mère présente et aimante, qui connaissait parfaitement sa place entre ses enfants. Jamais elle n'avait essayé de les étouffer, sachant qu'un jour ou l'autre elle devrait les laisser quitter le nid et jamais elle n'avait essayé d'interférer dans la relation de Colin et Rose, sachant pertinemment que cela ne servirait strictement à rien. Une fois de plus elle pensait à sa famille et se sentit un peu honteuse. Elle pouvait presque rajouter "égocentrique" à la longue liste de ses défauts. Jamais elle n'avait trouvé l'occasion de discuter avec Eliza-Rose de leurs familles respectives et dès que cela se présentait elle monopolisait l'attention. Elle était justement sur le point de cesser de parler d'elle quand une réflexion de son amie attira son attention.

    - Le hasard ? Et qu'est ce que le hasard a à voir avec la présence de mon frère à Paris ? demanda-t-elle malicieusement à son amie, bien que l'incompréhension s'entendait clairement dans sa voix.

    Mais la curiosité et la joie de vivre légendaires d'Eliza-Rose reprirent rapidement le dessus. Assaillie de questions auxquelles elle se devait de répondre, Rose se mit à rire en imaginant la durée interminable que pourrait durer la conversation. Elle se tourna vers son amie en posant ses pieds sur l'assise en position fœtale et posa sa tête dans sa main, accoudée au dossier du canapé.

    - Si on s'entend à merveille ? C'est un euphémisme Lizzie ! Selon ma mère elle n'a donné naissance qu'à un seul et même esprit qui se serait scindé en deux ! Tu ne l'as jamais rencontré ? Ça ne devrait pas tarder, et je te plains ! Dès que nous sommes ensemble on est presque insupportable aux yeux des autres. Tu sais, le genre à terminer la phrase de l'autre, à parler en même temps. On est jumeaux, et selon pas mal de personne il faudrait être aveugle et sourd pour ne pas le remarquer.

    Elle adressa un sourire malicieux à son ami avant d'ajouter

    - Du coup, pour le côté bordélique je n'ai pas grand chose à dire, donc je vais avoir besoin de ton aide effectivement. A nous deux nous sommes capables de transformer cet appart en taudis ! Même si je suis beaucoup plus organisée que lui. Je ne sais jamais combien de temps il reste, il essaye de passer un week-end tous les deux mois au moins, mais il est dessinateur, il est un peu libre de ses mouvements, du coup cette fois-ci il devrait rester plus longtemps. Une petite dizaine de jours, je l'espère. Deux jours c'est vraiment trop court à chaque fois ! J'adore Paris mais je me sens tellement isolée !

    Rose eut un moment d'absence, quelques dixièmes de secondes où elle arrêta son récit, souriant avec nostalgie.

    - Je me souviens, quand on était petit, je ne supportais pas de le perdre de vue plus d'une demi-heure ! Heureusement on a toujours eu les mêmes amis, c'était plus simple. Maintenant c'est plus compliqué, ajouta-t-elle avec un petit rire. Oh ! Excuse-moi, je parle vraiment trop, on devrait me couper la langue c'est dingue. Selon Colin, c'est de la faute de nos parents qui ne m'ont jamais appris à me taire...

    Rose se mordit la lèvre avant de rire aux éclats en lançant un regard d'excuse à son amie.

    - Je suis vraiment infernale ! Promis, à partir de maintenant je ne dis plus rien ! Mais quand on part sur mon frère ça peut généralement durer longtemps... Jamais je n'aurais supporté d'être fille unique ! Bon maintenant tu peux parler autant que tu le souhaites, je ne te couperais pas, c'est promis !

    Rose tendit sa main en affichant un air faussement solennel qui lui donnait un air cocasse. Ce qu'elle venait de dire était mission impossible, elle était incapable de garder le silence plus de quelques minutes, et pourtant elle devrait vraiment apprendre à se taire...

_________________

En présence réduite pendant tout l'été, au moindre soucis n'hésitez pas à contacter Abigail Matthews.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite soirée "coocooning" entre voisines [PV : Eliza-Rose Hawkins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La petite soirée d'hier ! ! !
» Une petite soirée entre amis histoire de décompresser enfin ! { Siloé & Liam
» Petite soirée entre amis {Raph}
» Petite soirée entre potes~
» Petite soirée entre coloc ? [Daniella]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disneyland Paris RPG :: Le Cimetière des Elephants :: La Décharge Publique :: La Décharge des RPs-